Rechercher
  • Gabthinker

L’art de commenter sur Internet

Mis à jour : avr. 18


​​J’aime être en face de quelqu’un qui a des opinions contraires aux miennes. Je suis constamment à la recherche d’une discussion.


En se basant sur la section commentaires de la plupart des articles ou vidéos sur internet, je ne suis pas le seul. Les gens aiment discuter. La distance, et surtout l’anonymat sur les réseaux sociaux facilitent cette pratique.


Il est important de se poser un certain nombre de questions avant d’engager une discussion ou faire un commentaire sur internet. Quel est mon objectif ? Qu’est-ce que j’attends de cette discussion ? Cela vaut-il la peine de perdre 5 précieuses minutes, voir plus, de ma vie pour essayer de prouver à quelqu’un qu’il a tort ?


Objectif :


Nous avons tous différentes raisons de se lancer dans une discussion sur internet ou argumenter sur un certain sujet.


  • Le trolling consiste à faire tout pour que la personne en face réagisse. Il apprécie particulièrement de se glisser dans des discussions houleuses (politique, religion, féminisme, etc). On distingue deux types de trolls, celui qui le fait pour « rigoler » et celui qui s’en sert objectivement comme moyen d’argumentation – certaines personnes étant plus réservées que d’autres.

  • Le super-héros c’est celui qui a un avis sur tous les sujets et qui compte bien vous l’imposer. Il est sur tous les fronts et a toujours raison. Son objectif est de sauver le maximum de personnes de l’incrédulité profonde dans laquelle elles sont plongées. Un exemple probant : les extrémistes religieux ou encore les fanatiques de sport et de musique qui rentrent aussi dans cette catégorie. Don’t be that guy.


  • Le curieux est le ‘sceptique réservé’ qui est toujours à l’affût d’une nouvelle hypothèse. Il aime avoir des discussions calmes et intelligentes avec des personnes ouvertes.

Je suis un mélange de troll et de curieux. Je recherche toujours des avis contraires aux miens. Je veux comprendre pourquoi la personne en face à une opinion différente, ses arguments, sa façon de penser et le processus utilisé pour arriver à une telle conclusion.


Méthodologie :


Si votre objectif n’est pas uniquement de troller, vous cherchez alors à élargir vos connaissances sur un sujet donné.


  • Le plus important est de s’engager réellement dans la conversation. Cela signifie « écouter » attentivement ce que disent les autres et essayer de comprendre leurs positions. Il est aussi utile de donner la possibilité aux gens de clarifier leurs opinions avant d’y répondre. Si quelqu’un fait une petite erreur qui est sans conséquence sur son argument, ce serait malhonnête de ta part de l’utiliser pour invalider la totalité de son argumentaire ou dire qu’il ne sait pas de quoi il parle.


  • Essaie de trouver des points communs. Si vous n’avez absolument aucun point commun dans vos arguments, il n’est pas nécessaire de continuer la discussion. Il est également utile de créer un ton constructif pour la discussion. En reconnaissant par exemple quand tu es d’accord avec une idée exprimée par l’autre.


  • Essaie de rester focalisé sur le sujet. C’est facile pour une discussion aussi simple que ‘le lait avant les céréales’ (débat très houleux sur la twittosphère) de déborder en une question sur la protection de l’environnement et/ou la place de la femme dans la société. C’est la tactique préférée des personnes à court d’arguments, elles essaient toujours d’ajouter un élément externe et créer une corrélation avec le débat pour le prolonger. C’est un signe qu’il faut mettre un terme à la conversation.


  • Ne joue pas au jeu de la sémantique en reformulant les arguments de l’autre de manière à ce qu’ils expriment une opinion différente de l’originale. Si ton objectif est de prouver à l’autre qu’il a tort alors cela constituerait une bonne tactique. Mais si ton objectif est de faire comprendre ta position, je te recommande de l’éviter.


  • Les arguments de quelqu’un qui a un ‘grand’ diplôme ou une position élevée dans la société ne sont pas nécessairement valables. Seuls les arguments basés sur la logique doivent être pris en compte.


  • Ne débute pas la discussion avec l’idée que ton opinion est la bonne. Une petite technique que j’utilise est d’accepter tous les arguments qui me sont proposés jusqu’à ce que j’obtienne une preuve contradictoire logique.


​Entame la discussion avec un esprit ouvert. Écoute attentivement et analyse les différents arguments proposés. Donne la possibilité à ton interlocuteur de te prouver que tu as tort et discutez-en.

Conclusion :


​Idéalement, une discussion est censée être un effort coopératif où chacune des parties examinent ensemble leurs propres arguments, raisonnements et logiques en partant d’un point commun pour trouver une conclusion qui satisfasse tout le monde.


Il est préférable de ne pas avoir d’attachement émotionnel dans le sujet d’une discussion que l’on prévoie d’engager. Cela permettra d’être plus ouvert aux antithèses de tes arguments.


Ces conseils s’appliquent aussi bien aux débats virtuels que réels.


Il m’arrive de tomber sur des arguments que je refuse catégoriquement d’accepter et c’est normal. Notre nature humaine fait en sorte que certains éléments extérieurs (culture, valeurs, religion) influencent notre façon de voir le monde. C’est un travail continuel qui requiert beaucoup d’énergie et de discipline.


​Si tu as d’autres méthodes utiles à partager, n’hésite pas à les poster en commentaires. Je me ferais un plaisir de venir engager une discussion avec toi :).

© 2016 - 2020 Gabthinker